Gecco, acteur de la troisième révolution industrielle

Gecco est mis à l’honneur dans le cadre de la troisième révolution industrielle en Nord Pas de Calais.


Et si manger des frites permettait de faire rouler les transports publics ?

Publié 10 octobre 2014

Remplacer le pétrole par de l’huile de friture, une idée en or au pays de la frite !

Cette idée c’est celle de Julien Pilette, co-créateur de Gecco, qui fut l’un des premiers à découvrir « l’or vert de la Frite » ! Depuis 2007, son entreprise collecte les huiles alimentaires usagées auprès de 1500 restaurateurs pour, bientôt, la transformer en biodiesel. Ce carburant vert permettra de faire rouler des véhicules de transport public dans la région. Ce projet mené avec l’université de Lille 1 montre qu’il est possible d’utiliser les ressources du territoire, en l’occurrence un déchet végétal, pour remplacer à terme les énergies non renouvelables.

La collecte s’effectue notamment en vélo triporteur, l’huile va être recyclée localement : ce projet permet de relocaliser une filière en économie circulaire sur un territoire, de valoriser les circuits courts, de créer de l’emploi et de diminuer l’empreinte écologique de l’activité. Les nordistes vont bientôt pouvoir rouler dans des véhicules propres et moins polluants !

Qui a dit que manger des frites était mauvais pour la santé ?