BIOHEC-Life

LOGO biohec life

Les produits pétroliers constituent encore 95% des carburants utilisés dans le transport routier en Europe et représentent 21% des émissions de GES Européennes. L’instabilité des prix du pétrole constitue une menace croissante pour ce secteur d’activité.

L’objectif de l’Union Européenne de 10% d’énergies renouvelables en 2020 dans le secteur des transports a permis l’essor des filières de biocarburants de 1ère génération :

  • Le bioéthanol agricole, destinée aux motorisations essence,
  • Le biodiesel, issu de la culture des oléagineux, destiné aux motorisations diesel.

Ces biocarburants de 1ère génération ont un bilan environnemental mitigé voire négatif, du fait de leur impact sur la pollution des sols et de l’eau. En outre, leur acceptabilité est remise en cause car leur production entre en concurrence avec l’utilisation alimentaire des denrées agricoles. En 2013 la stratégie Européenne a été réorientée vers les biocarburants « avancés » issus de déchets, de ressources ligno-cellulosiques (2ème génération), ou de micro algues (3ème génération).

Les Huiles Alimentaires Usagées (HAU), déchets de l’industrie agroalimentaire et de la restauration jouent un rôle majeur dans l’émergence de ces biodiesel avancés. Leur valorisation est encouragée par la réglementation, mais moins de 40% des HAU sont actuellement collectées et le biodiesel associé génère encore des impacts environnementaux et climatiques négatifs.

Les filières actuelles de biocarburants recourent massivement aux importations et aux transports de longue distance vers des unités de traitement de grande capacité : le fret représente jusqu’à 20 % de l’impact GES de leur cycle de vie.

LES OBJECTIFS DE BIOHEC LIFE :

  • Valider un prototype éco-conçu, compact et modulable, permettant d’obtenir un biodiesel avancé issu d’HAU et de bioéthanol,
  • Être en capacité d’alimenter en carburant les flottes captives de collectivités en circuit court, à l’échelle d’une région,
  • Valider le modèle économique, social et environnemental de la filière,
  • Préparer la réplication de ce modèle sur le territoire européen,
  • Développer des méthodes permettant d’accroître le taux de valorisation du gisement d’HAU.

LE CONSORTIUM :

Le Projet BIOHEC-Life est un projet participatif qui vise au développement d’une filière de biodiesel à partir d’huiles alimentaires usagées en économie circulaire à destination des transports publics.

Il réunit cinq partenaires :

  • Gecco, spécialiste de la collecte et la valorisation des déchets de la restauration, basé à Vendeville (59), activité industrielle
  • Néo Eco, spécialiste de la conception et l’ingénierie des procédés de valorisation de déchets, basé à Haubourdin (59)
  • L’Institut Charles Viollette, laboratoire de recherche public de l’USTL Lille 1 sur la valorisation des coproduits de l’industrie alimentaire, basé à Villeneuve d’Ascq (59)
  • Pour La Solidarité, Think and Do tank indépendant, basé à Bruxelles, engagé en faveur d’une Europe solidaire et durable
  • RREUSE, réseau d’entreprises sociales spécialisées dans le recyclage, la réparation et le réemploi, basé à Bruxelles.

BUDGET :

Budget total du projet : 2 446 344 €Logo Life

Financement UE : 1 459 164 €

Boucle économie circulaire