Le développement et l'optimisation du procédé

La synthèse du biodiesel

Le projet BIOHEC-LIFE a permis de synthétiser par voie biologique un biodiesel qui répond à la norme européenne NF-EN-14214. Par rapport à la filière gasoil, ce biodiesel réduit de : 

  • 93% les émissions de gaz à effet de serre
  • 67% les particules à l’échappement en utilisation à 100%
  • 98% l’impact sur la santé humaine  
  • 86% la consommation d’énergies non renouvelables

Le brevet sur le biodiesel est actuellement en cours de finition. 

Le biodiesel servira à faire tourner les véhicules des villes de Lille, Béthune et Charleville Mézières.

biodiesel

Le raffinage du glycérol

D’autre part, le projet a permis de développer un processus de raffinage du glycérol, extrait des huiles alimentaires usagées avant leur transformation en biodiesel. Il permet d’obtenir un glycérol d’une pureté supérieure à 97%, qui peut servir pour les préparations pharmaceutiques, cosmétiques, alimentaires ou chimiques.

Raffinage du glycérol

Le travail a fait l’objet d’un article dans Renewable and Sustainable Energy Reviews, à paraître prochainement.

D’autre part, les recherches effectuées sur le procédé du biodiesel Gecco ont permis d’employer 2 ingénieurs de recherche, 2 post-doctorants et un stagiaire de fin de master.

L'évolution du prototype

2017 : le prototype de l'unité à Vendeville
2017 : le prototype de l'unité à Vendeville
2021 : l'unité de production finale à Avelin
2021 : l'unité de production finale à Avelin

La réplication du projet à l'échelle européenne

Étude de marché

Entre janvier et juin 2017, Pour La Solidarité (PLS) a mené une recherche pour déterminer les pays dans lesquels le projet BIOHEC-LIFE pourra être répliqué. Les éléments suivants ont été pris en compte :

1) Les gisements et la disponibilité sur les différents marchés des Huiles de Cuisson Usagées

2) Le cadre législatif et la politique pour la production et l’utilisation des biocarburants

3) La concurrence dans la chaîne de production

4) L’existence de structures ou de réseaux d’entreprises (d’économie sociale) capables de promouvoir le développement des activités proposées par BIOHEC-LIFE

 

Développement partenarial 

Suite à cette étude de marché, PLS et Rreuse ont identifié et contacté des partenaires potentiels à travers l’Europe. Malheureusement, aucun de ces partenaires n’a encore décidé de signer un contrat de franchise avec Gecco.

Information et plaidoyer

Ensemble, les partenaires ont développé de la documentation afin d’informer les partenaires potentiels sur les objectifs du projet et sur l’intérêt d’établir un partenariat avec Gecco.

De plus, PLS a rédigé un plaidoyer à destination des autorités municipales de villes européennes. En effet, leur soutien est crucial à la réplication du projet BIOHEC-LIFE.

Étude : De la friture à la pompe

L’Europe s’est engagée depuis 2007 à accélérer la transition énergétique. Ainsi, il existe aujourd’hui de nombreuses alternatives aux énergies fossiles. Cette étude s’intéresse plus particulièrement à l’une d’entre elles : la valorisation des huiles de friture usagées en biocarburant.

Communication vers les collectivités, industriels et exploitants potentiels

Rreuse a organisé deux événements, à Athènes (Juin 2018) et à Bologne (Mai 2019), avec pour objectif de présenter le projet et de susciter l’intérêt de partenaires potentiels dans certains pays identifiés par l’étude de marché.

La clôture du projet et l'inauguration des installations

 Le 11 juin 2021 a eu lieu l’événement de clôture du projet et d’inauguration des installations de traitement. Retour en images sur les temps forts de cette journée !