Restaurateur ? Barista ? Hôtelier ?

Gecco collecte vos biodéchets !

Nous vous proposons un service de collecte régulier, avec bon d’enlèvement et mise à disposition de bacs à roulettes adaptés en fonction de vos besoins.

Résultats ? Nous valorisons vos déchets conformément à la réglementation, et vous renforcez votre image éco-responsable.

Contactez-nous au 0805 692 115 (N° Vert). Les tarifs vous seront transmis sur demande de devis.

 

Poubelle biodéchets

LES BIODÉCHETS

Ce terme désigne tout déchet non dangereux biodégradable provenant:

  • des restaurants, des traiteurs ou des magasins de vente au détail,
  • des établissements de production ou de transformation de denrées alimentaires,
  • de jardin ou de parc.

 Nous collectons les biodéchets sur des filières de compostage ou de méthanisation locales, puis nous les valorisons.

 

LE COMPOSTAGE

Le compostage est un processus naturel qui permet de recycler et de valoriser les matières organiques. Les déchets compostables se transforment par le biais de micro-organismes (bactéries, vers, cloportes ou champignons) qui dégradent la matière.

Les principaux avantages de cette valorisation ?

  • Réduire la quantité de déchets organiques présentés dans la poubelle d’ordures ménagères, et éviter d’incinérer des matières à forte valeur,
  • Produire du compost, très utile pour le jardinage,
  • Favoriser une filière de valorisation naturelle, avec un retour à la terre immédiat (cycle de vie court).

 

LA MÉTHANISATION

Le procédé de méthanisation permet d’obtenir du biogaz (biométhane) grâce à la dégradation de la matière organique. Comme pour le compostage, des micro-organismes dégradent la matière, mais dans des conditions contrôlées et en l’absence d’oxygène.

La méthanisation possède de nombreux avantages :

  • La valorisation d’un déchet en énergie renouvelable pour le chauffage et le transport (bio GNV),
  • L’allégement des autres filières de traitement des déchets qui prennent en charge les biodéchets,
  • La réduction des émissions de gaz à effet de serre pour le chauffage et le transport.

LA RÉGLEMENTATION

LES ARTICLES R 543-225 À 227 ET L’ARRÊTÉ DU 12/07/11 IMPOSENT UNE OBLIGATION DE TRI ET DE VALORISATION ORGANIQUE DE CE DÉCHET POUR LES PROFESSIONNELS PRODUISANT PLUS DE 10 TONNES PAR AN DE BIODÉCHETS.

“À compter du 1er janvier 2012, les personnes qui produisent ou détiennent des quantités importantes de déchets composés majoritairement de biodéchets sont tenues de mettre en place un tri à la source et une valorisation biologique ou, lorsqu’elle n’est pas effectuée par un tiers, une collecte sélective de ces déchets pour en permettre la valorisation de la matière de manière à limiter les émissions de gaz à effet de serre et à favoriser le retour au sol ” (code de l’environnement article L. 541-21-2).

Le prestataire assurant la valorisation des biodéchets doit fournir au producteur un justificatif quant aux quantités de biodéchets prises en charge et quant à leur mode de valorisation. Ce justificatif précisera a minima les quantités, le(s) lieu(x) et mode(s) de traitement, ainsi que la destination finale des déchets et la conformité à la réglementation de l’installation de traitement.

Les biodéchets sont classés comme sous produit animaux de catégorie 3 (SPA3). Le prestataire doit donc être agréé SPA3 et garantir une valorisation conforme à cette réglementation. 

Les sanctions pour la non application de la réglementation peuvent atteindre :

  • 75 000 € et deux ans d’emprisonnement pour une absence de tri à la source des biodéchets (article L 541-46).

  • 150 000 € pour le non respect du tri, des obligations de valorisation ou de traçabilité.